Accueil / Non classé / Éthiopie:l’armée érythréenne quitte le Tigré
Ethiopie

Éthiopie:l’armée érythréenne quitte le Tigré

Partagez ceci :

Des milliers de soldats érythréens, qui ont combattu aux côtés de l’armée fédérale éthiopienne contre les forces tigréennes, ont commencé à se retirer des principales villes du centre et de l’ouest du Tigré au cours du week-end dernier.

Les retraits font suite à un accord de paix signé le 2 novembre par le gouvernement fédéral éthiopien et le Front populaire de libération du Tigré « TPLF», qui ordonne le retrait des troupes étrangères et des forces armées non fédérales du Tigré. L’Érythrée, cependant, n’a pas signé l’accord et la présence continue de ses troupes au Tigré a soulevé des questions sur la durabilité du fragile accord de paix négocié par l’Union africaine en Afrique du Sud et sur la volonté d’Asmara de quitter l’Éthiopie.

Au cours de la guerre de deux ans au Tigré, l’armée érythréenne a été accusée d’avoir commis des atrocités à grande échelle , notamment des agressions sexuelles, des meurtres sommaires, des viols, des pillages de villes et des destructions d’infrastructures. 

Au cours de la guerre de deux ans au Tigré, l’armée érythréenne a été accusée d’avoir commis des atrocités à grande échelle , notamment des agressions sexuelles, des meurtres sommaires, des viols, des pillages de villes et des destructions d’infrastructures.

A titre de rappel, le conflit au Tigré a éclaté en novembre 2020 entre les forces du gouvernement fédéral éthiopien et le TPLF. D’une durée de deux ans, il a causé la mort de plus d’un demi-million de personnes et déplacé des milliers de leurs foyers. 

Pahty Kan




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »