Home / A la Une / Explosion camion citerne: le Mali, la nouvelle victime

Explosion camion citerne: le Mali, la nouvelle victime

Partagez ceci :

Après le Niger, le Ghana, la Tanzanie ou encore l’Ouganda, les camions citernes ont une fois de plus fait des victimes. Cette fois-ci, c’est le Mali notamment la ville de Bamako qui a été sonné par l’horreur de l’explosion accidentelle.


Chargé de près de 14 000 litres de carburant, le véhicule s’est couché sur le flanc, pour une raison inconnue, à proximité d’une station-service et d’un hôtel, sur une grande artère de la commune de Badalabougou, rapporte l’AFP.


Les personnes présentes, dont les passagers d’un bus, seraient d’après les témoignages recueillies venues aider à redresser le camion-citerne, puisqu’il y avait des gens (coincés) à l’intérieur du véhicule. C’est dans cet élan de redressement que le camion-citerne a pris feu.


Malgré la promptitude des pompiers les dégâts ont été conséquents. « Le bilan provisoire fait état de sept morts et 46 blessés par suite de brûlures », a indiqué dans la soirée, Yaya Sangaré le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, à travers un communiqué.


Quarante-deux blessés ont été évacués à l’hôpital universitaire Gabriel Touré et quatre à l’Hôpital du Mali à Bamako. Le gouvernement a par la suite annoncé l’ouverture d’une enquête afin de comprendre et de situer les responsabilités.

Il devient urgent voir nécessaire que les sociétés en charge des camions citernes se penchent sur la raison de ses multiples accidents et pour situer les responsabilités. Trop de morts sur les routes à causes des camions citernes.

Traduction »