Expulsion de Kémi Seba: un silence coupable d’Alpha Blondy ?

Partagez ceci :

Avant de se faire expulser d’Abidjan, Kemi Seba a, le lundi 25 mars 2019, rendu visite à Alpha Blondy, l’icône de la musique reggae ivoirien . Mardi, le lendemain, le panafricaniste s’est fait « renvoyer » de la Côte d’Ivoire. Alors que ces évènements se déroulent, Alpha Blondy demeure dans un silence « complice » qui suscite nombre d’interrogations auprès de l’opinion. 

« Réunion fraternelle et conviviale de 4h au domicile d’Alpha Blondy autour d’un bon attiéké. Une soirée illustrant à la perfection l’adage qui dit qu’on est pas obligé d’être d’accord sur tout pour être de vrais amis et propager l’amour et la fraternité », a partagé Kemi Seba sur sa page officielle Facebook à sa sortie de la rencontre avec Alpha Blondy.

Une rencontre qui n’a vraiment pas réjouit les internautes qui ont immédiatement réagi:

«Alpha travaille pour le régime en place. C’est un traître, Kemi Doit faire très attention!», «Attention Kemi Seba, Alpha est un agent de la France-Afrique, il est un élément fondamental de « wattra », il risque de t’empoisonner, attention!», « Une vraie marionnette on sait jamais de quel côté il est, fait attention à Alpha blondy, Kémi».

Alors expulsé, de nombreux fans de Kemi Seba interpellent l’icône du reggae ivoirien sur son silence assourdissant.

Que s’est-il passé avec l’homme qui a souvent été moins silencieux, sous d’autres pouvoirs si les autorités expulsaient un citoyen du monde à plus forte raison un ressortissant d’un pays de la CEDEAO.

Que comprendre de ce silence que d’aucun qualifieront de « coupable » ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *