Accueil / Country / West Africa / Togo / Flux financiers illicites : le Togo est mauvais exemple

Flux financiers illicites : le Togo est mauvais exemple

Partagez ceci :

Un rapport présenté par Global Financial Integrity, une organisation non gouvernementale à Washington aux Etats-Unis, cite le Togo parmi les pays où les flux financiers illicites sont très élevés.

L’étude a pris en compte 135 pays où les flux financiers liés au commerce au Togo sont importants. Et, au Togo sur la période de 2008 à 2017, ils sont de 30,2% en comparaison avec le Produit intérieur brut (PIB).

Dans le rapport, les experts se sont plus concentrés sur la fausse facturation qui s’effectue lorsque les importateurs et les exportateurs produisent délibérément des prix falsifiés sur les factures de marchandises afin de transférer de la valeur à travers les frontières internationales, éluder les droits de douane et / ou les impôts, blanchir l’argent, contourner les contrôles de capitaux, et cacher les profits à l’étranger.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »