Home / A la Une / Foire commerciale intra-africaine: l’ancien président Obasanjo aux manettes !

Foire commerciale intra-africaine: l’ancien président Obasanjo aux manettes !

Partagez ceci :

Afin de fournir des informations sur le marché et le commerce et servir de contact entre les acheteurs et les vendeurs de l’ensemble du continent africain, la Banque africaine d’import- export (Afreximbank) organisera désormais la Foire commerciale intra-africaine tous les deux ans.

Pour ce faire, la Banque africaine d’import-export (Afreximbank) a inauguré un Conseil consultatif pour la première foire commerciale intra-africaine (IATF2018), présidée par l’ancien président nigérian Olusegun Obasanjo. Cette grande première aura lieu au Caire en Egypte du 11 au 17 décembre prochain.

En effet, une analyse de la Banque africaine d’import- export (Afreximbank) montre que l’une des raisons pour lesquelles le commerce intra-africain est faible, aux environs de 15%, par rapport  l’Europe (59%), l’Asie (51%) et l’Amérique du Nord (37%), réside dans le déficit d’accès à l’information sur le commerce et le marché.

Lors de la réunion inaugurale du Conseil le 22 mars à Kigali, le président d’Afreximbank, Dr. Benedict Oramah, a déclaré que le rôle de l’organisme était d’être le principal moteur de la planification du salon afin de garantir l’atteinte de l’objectif commerce intra-africain

La Foire commerciale intra-africaine est la première du genre à être organisée sur le continent africain. Il s’agit d’une foire commerciale de 7 jours qui fournit une plateforme de partage d’informations sur le commerce, l’investissement et le marché et permet aux acheteurs et aux vendeurs ainsi qu’aux investisseurs et aux pays de se rencontrer afin de discuter et de conclure des accords commerciaux. Elle permet aux exposants de présenter leurs biens et services, d’entreprendre des échanges interentreprises (B2B) et conclure des accords commerciaux.

Cette rencontre a pour objectif de réunir les acteurs continentaux et mondiaux afin de leur permettre de présenter et d’exposer leurs biens et services et d’explorer des opportunités d’affaires et d’investissement en Afrique

Afreximbank définit comme commerce intra-africain les échanges de produits et services entre pays Africains d’une part et d’autre part la circulation des biens et services entre l’Afrique et la Diaspora Africaine.  Le champ d’application du commerce intra-africain a également été élargi pour inclure le commerce transfrontalier informel afin de permettre à la Banque de concevoir des produits spéciaux et de consacrer des ressources aux fin de formaliser ces échanges.

La Foire commerciale contribuera à l’objectif de la banque d’augmenter le commerce intra-africain de 170 milliards de dollars en 2014 à 250 milliards de dollars et, ce faisant, de faire en sorte que la part du commerce intra-africain dans le commerce total de l’Afrique atteigne 22 % à l’horizon 2021.

Traditionnellement, le commerce intra-africain est une opportunité de 6 billions de dollars pour l’Afrique à court terme et de 12 billions de dollars à long terme » (Amy Jadesimi : Forbes, 23 mai 2017).  Afreximbank se servira de la foire commerciale ainsi que d’autres interventions pour aider le continent à réaliser son potentiel commercial et parvenir à une transformation positive pour l’Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »