Accueil / Sports / Foot : voici pourquoi Samuel Eto’o voulait se suicider

Foot : voici pourquoi Samuel Eto’o voulait se suicider

Partagez ceci :

Avant d’arriver au sommet, l’ancien capitaine des Lions Indomptables du Cameroun a connu des moments difficiles dès son jeune âge. Une traversée de désert qui a failli eu raison de lui mais qu’il a pu surmonter grâce à son courage et sa détermination.

Alors qu’il n’avait que 12 ans, renseigne Afrik.com, Samuel Eto’o s’est retrouvé en situation irrégulière en France, plus précisément à Paris où sa qualité de sans-papiers lui avait fermé les portes de l’école, mais aussi et surtout l’a empêché de pratiquer sa passion : le football.

Ce fut la descente aux enfers pour celui qui sera par la suite l’un des meilleurs joueurs de l’histoire de son pays, le Cameroun.

Racontant une tranche de sa vie, souligne notre source, la star de foot a évoqué des insistants où il avait tellement déprimé au point de penser à se donner la mort. 

En voici un extrait :

 » Il y a plus de 25 ans, j’étais si mal que j’avais décidé de rentrer au Cameroun. Mes parents n’ont pas compris mon choix. Je n’avais que 12 ans et je ne pouvais plus aller à l’école ni même jouer au football. Je me rappelle avoir dit à ma grande sœur Sidonie que je souffrais au point où j’aurais été capable de me suicider. Je voulais rentrer.

L’Europe est souvent un très beau rêve qui répond rarement à nos attentes… J’enrage quand je vois les moyens mis à la disposition des fédérations par la Confédération africaine de football (CAF) et la Fédération internationale de football association (FIFA). Comment expliquer qu’il y ait de nouvelles infrastructures régulièrement en Europe et jamais en Afrique ?

J’ajoute qu’il ne faut pas tout attendre de nos gouvernements, il faut aussi que les Africains s’impliquent aujourd’hui pour créer un environnement favorable aux sportifs et éviter que demain, les jeunes n’aient qu’une idée en tête, celle de partir en Europe « .




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »