Home / Pays / Afrique de l’Ouest / Football: Jean-Eudes Aholou s’expliquera auprès de Claude Le Roy samedi prochain

Football: Jean-Eudes Aholou s’expliquera auprès de Claude Le Roy samedi prochain

Partagez ceci :

Après les Barea de Madagascar (0-0, score final), les Eperviers du Togo croiseront les crampons avec les Eléphants de Côte d’Ivoire samedi 24 mars. Le match Togo contre la Côte d’Ivoire n’a pas encore débuté que déjà, il fait couler beaucoup d’encre.

Deux hommes cristallisent les attentions. Et il ne s’agit pas de la star ivoirienne Yaya Touré (de retour en sélection) ou du néophyte Ibrahim Moro, côté togolais. Les yeux seront plutôt rivés sur Claude Le Roy, l’entraîneur des accipiters et Jean-Eudes Aholou, le tout nouveau milieu de terrain des pachydermes de Côte d’Ivoire. Et pour cause, le joueur de Strasbourg en Ligue 1 française, a récemment snobé le coach du Togo.

Pour comprendre la bisbille entre les deux hommes, il faut remonter à octobre 2016. Alors joueur de l’US Orléans en Ligue 2 française, Aholou sera pré convoqué par Claude Le Roy en vue de matchs amicaux durant la trêve internationale du mois de novembre de la même année.

Venu au monde à Abidjan en Côte d’Ivoire, Jean-Eudes qui est né d’un père togolais et d’une mère ivoirienne est bien sûr sélectionnable par l’équipe du Togo. Loin de réjouir le milieu de terrain de 24 ans, celui-ci se montrera surpris.

« J’ai appris comme vous, je pense, ma pré-sélection via l’article sur le site de la Fédération togolaise de football », déclarera-t-il.
Loin de se décourager, le technicien breton va toutefois poursuivre les démarches pour rallier le jeune à la cause togolaise. Cet optimisme prendra fin de manière décevante en février dernier. Aholou éconduit le Togo. Non sans incivilité, d’après Claude Le Roy.

« On sait qu’Aholou a fait le choix de la Côte d’Ivoire ! Ce que je regrette beaucoup, parce que j’adore ce joueur. Par contre, ce qui m’a déçu, et je l’avoue, c’est qu’il n’ait pas eu la courtoisie et l’élégance de me prévenir avant, alors que je me bats depuis deux ans pour le prendre. J’ai été triste et déçu de l’apprendre par la presse. Mais il parait que c’est la vie du foot d’aujourd’hui », a déploré récemment le technicien français, face à la presse togolaise.

Les propos de Le Roy ont rapidement fait le tour des médias. Des déclarations qui ont retenues particulièrement l’attention des gazettes sportives ivoiriennes.

Appelé pour la première fois avec les A de la Côte d’Ivoire en vue des matchs contre le Togo et la Moldavie, Jean-Eudes Aholou a plusieurs fois été interrogé par les journalistes sur les propos du breton.

Au micro d’une radio sportive strasbourgeoise, le jeune milieu défensif a laissé entendre qu’il cherchera à rencontrer Claude Le Roy pour dissiper les remords.

Rien ne dit si la « bonne intention » de Jean-Eudes suffira à apaiser la déception du patron des Eperviers.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »