Home / A la Une / Freddie Figgers : de bébé abandonné à inventeur millionnaire

Freddie Figgers : de bébé abandonné à inventeur millionnaire

Partagez ceci :

Freddie Figgers est passé du statut de « bébé poubelle » à celui d’inventeur millionnaire. Cet afro-américain est considéré aujourd’hui comme l’un des exemple de succès. Le fondateur de Figgers Communication a pourtant été abandonné quand il était bébé.

Freddie Figgers dirige actuellement une société qui vaut 62 millions de dollars. Son histoire est particulièrement étonnante. Figgers a été abandonné alors qu’il était bébé à côté de poubelles dans la campagne de Floride.

Un passant l’a trouvé seul et en détresse et a appelé la police. L’enfant a été hospitalisé pour des blessures mineures pendant deux jours, puis placé dans une famille d’accueil. Le couple qui l’a accueilli, Nathan et Betty Figgers, vivait à proximité de Quincy, en Floride, et avait déjà une fille.

Quelques années après les difficultés commencent à l’école. « Les enfants se moquaient de moi, ils m’appelaient « bébé poubelle », ils disaient « personne ne t’aime… tu es sale ». Je me souviens de l’époque où je descendais du bus scolaire et où les enfants m’attrapaient et me jetaient dans les poubelles en se moquant de moiC’est arrivé au point où mon père devait m’attendre à l’arrêt de bus et me raccompagner à la maison. Et les enfants m’intimidaient encore plus, en le taquinant : « Ha ha ! Regardez ce vieil homme avec la canne », confie Figgers à la BBC.

Un cadeau, un déclic

Sa vie a connu un tournant à l’âge de 9 ans lorsque son père a payé 25 $ pour un ordinateur Macintosh de 1989 cassé dans une friperie. Nathan Figgers, qui était un ouvrier d’entretien à l’Université d’État de Floride, a ramené l’ordinateur à la maison et l’a posé sur la table de la cuisine pour que son fils puisse le bricoler.

«Il pensait qu’un ordinateur pourrait m’aider à éviter les ennuis», a déclaré Figgers. Son père avait raison. Figgers l’a démonté et remonté plusieurs fois. Il a compris qu’il pouvait l’allumer en installant des composants qu’il avait trouvés dans une vieille radio qui appartenait à son père.

Il était tellement doué pour bricoler des ordinateurs qu’à l’âge de 13 ans, la ville de Quincy l’a engagé pour l’aider à réparer ses ordinateurs, a-t-il déclaré. À l’âge de 15 ans, il a créé sa première entreprise, Figgers Computers, réparant les ordinateurs du salon de ses parents et aidant les clients à stocker leurs données sur les serveurs qu’il avait créés.

Après avoir construit sa propre base de données cloud, il a décidé de quitter l’université. «Je ne recommanderais pas mon chemin à tout le monde… Mais cela a fonctionné pour moi. Quand j’avais 17 ans, j’avais 150 clients qui avaient besoin de sites Web et de stockage pour leurs fichiers. J’ai juste continué à construire à partir de là » a confié le talentueux au washingtonpost.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »