Umalis Group
Home / A la Une / Gabon : où Ali Bongo a pu trouver autant d’argent ?

Gabon : où Ali Bongo a pu trouver autant d’argent ?

Partagez ceci :

Le président Ali Bongo a annoncé vendredi la création d’un fonds personnel d’un montant de 2,1 milliards de Francs CFA. Une mesure visant à permettre aux Gabonais les plus vulnérables d’accéder aux soins médicaux, sans qu’ils aient à se préoccuper de l’aspect financier. Sur les réseaux sociaux, la nouvelle a fait réagir. Beaucoup de concitoyens se demandent, notamment, où le chef de l’Etat a pu trouver autant d’argent.

Dans l’émission interactive ‘Appels sur Actualité’ diffusée ce lundi sur RFI, des auditeurs voient en cet élan de solidarité du président, un leurre mieux de la poudre aux yeux.

Nombre de concitoyens estiment que cet argent représente une infime partie des fonds détournés par Ali Bongo.

A noter que selon les explications du chef de l’Etat, ce fonds servirait à « permettre aux Gabonais les plus vulnérables d’accéder aux soins médicaux, sans qu’ils aient à se préoccuper de l’aspect financier ».

Concrètement, souligne M Bongo, « ce fonds financera, pendant 6 mois, l’intégralité des tickets-modérateurs des Gabonais économiquement faibles enregistrés à la CNAMGS », évoquant son « devoir de solidarité ».

Sur le site Infos Gabon, Séverin Anguillet, le directeur général de la CNAMGS affirme que cette mesure sera effective « courant de la semaine prochaine ».

Ce dernier précise également que ce sont « 350 millions de francs CFA que le président de la République sortira personnellement de sa poche » et qu’il fournira très prochainement des détails sur le fonctionnement du fond présidentiel.

Au Gabon, le fichier des personnes reconnues économiquement faibles est géré par la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS).

Environ 300 000 Gabonais détiennent une assurance maladie sur ce registre créé en 2009.

Chaque fois qu’ils vont à l’hôpital, ils payent un ticket modérateur équivalent 20% des frais de consultation, d’hospitalisation et de médicaments. Dès que le fonds sera opérationnel, ces personnes ne paieront plus rien durant les 6 prochains mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »