Accueil / Pays / Afrique de l’Ouest / Gambie: 92 millions F CFA pour indemniser les journalistes victimes d’abus

Gambie: 92 millions F CFA pour indemniser les journalistes victimes d’abus

Partagez ceci :

En Gambie, quatre journalistes sont rentrés en possession de leurs droits. Sujettes à des détentions arbitraires, de tortures avant de prendre le chemin de l’exil sous le régime Yahya Jammeh, le gouvernement à indemniser les victimes à hauteur de 92 millions de FCFA.

En effet, ces derniers avaient été inculpés et poursuivis en vertu de lois toujours en vigueur en Gambie.

Des lois qui criminalisent la diffusion de fausses nouvelles, la diffamation et l’offense au chef de l’État.

Ainsi, conformément au verdict rendu par la Cedeao en 2018 comme rapporté par EMEDIA que cite Dakarbuzz, Fatou Camara, plus connue sous le nom Fatou Show, Lamin Fatty, Alagie Jobe et Fatou Jaw Manneh se voient indemnisés chacun à hauteur de 2 millions de dalasis, environ 23 millions de FCFA.

La Cedeao aurait par ailleurs lors du verdict sonné les autorités gambiennes à lever les interdictions qui entravent la liberté de la presse dans le pays.

Pour le président du syndicat des journalistes gambiens, Chérif Bodian Jr, « le versement de l’indemnisation à ces journalistes est une étape importante pour rendre justice aux hommes de médias qui ont énormément souffert sous l’ancien régime ».

Cette action serait un pas du nouveau gouvernement vers le respect du droit le plus absolue des hommes de presses.

Il faut souligner que le gouvernement a également indemnisé les familles de de Deyda Aïdara et de chief Ibrahima Manneh, deux journalistes gambiens tués sous le régime de Jammeh.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Traduction »