Home / A la Une / Gaz naturel liquéfié : le Ghana bientôt premier pays africain

Gaz naturel liquéfié : le Ghana bientôt premier pays africain

Partagez ceci :

Le Ghana fera bientôt un nouveau pas. Le pays va inaugurer d’ici la fin du premier trimestre de cette année son terminal de regazéification de gaz naturel liquéfié (LNG) en construction à Tema. Le pays sera le premier en Afrique subsaharienne à se doter de cette technologie innovante et moins coûteuse pour l’accès au gaz naturel.

Tema LNG aura une capacité de 1,7 million de tonnes par an. Ce sera un argument important dans les efforts du Ghana pour atteindre l’autosuffisance énergétique. Car jusqu’à présent, le pays fait encore recours à des approvisionnements en provenance du Nigeria. Et face aux difficultés du Nigéria, lui-même gros consommateur, à tenir ses engagements de livraison via le gazoduc ouest-africain (WAGP), le Ghana s’adapte.

Le Ghana est un important producteur de gaz et de pétrole, mais n’arrive pas à satisfaire la demande locale. Le nouveau terminal devra contribuer à hauteur de 30%.

La construction a coûté plus de 350 millions de dollars, et le fonctionnement du site devrait entraîner la création de 1600 emplois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »