Accueil / A la Une / Ghana : autrefois courtisée par Akuffo-Addo, une femme fait de troublantes révélations
Nana Akuffo-Addo2

Ghana : autrefois courtisée par Akuffo-Addo, une femme fait de troublantes révélations

Partagez ceci :

Lors d’un live sur Facebook lundi 25 octobre 2021, la truculente dame Serwaa Broni a fait savoir qu’elle a été draguée par le président ghanéen. Elle accuse notamment Nana Akuffo-Addo dans la vidéo, d’avoir utilisé les agents de la sécurité nationale pour menacer sa vie après qu’elle est refusée ses nombreuses avances.

D’après les informations révélées, par Serwaa Broni, elle a rencontré le chef de l’État ghanéen en 2016 peu avant l’élection présidentielle de la même année qui a permis a ce dernier d’accéder à la présidence.

Quelques semaines après, l’actuel locataire de la Jubilee House lui aurait  envoyé une invitation pour aller à des funérailles à Kumasi, une invitation qu’elle a acceptée volontiers.

Embarquée dans un jet privé avec le président et quelques proches collaborateurs de ce dernier pour aller à ces funérailles, elle a pris des photos d’elle et du président.

Malgré le harcèlement et d’autres avances indécentes de Nana Akuffo-Addo au cours de ce voyage, elle révèle qu’elle n’a pas cédé.

De retour, Serwa Broni aurait posté des photos d’elle et du président sur Facebook. Des clichés qu’elle a supprimés quelques minutes plus tard, sur des instructions fermes des agents de la sécurité de ce dernier, a t-elle révélé.

D’après la sublime dame, le président, pour s’assurer qu’elle a es supprimé les photos, avait demandé à vérifier son téléphone, une idée qu’elle a rejetée en sur-le-champ.

Enfin en 2019, quelques mois après ces événements, Serwaa Broni révèle qu’elle a été victime d’un vol alors qu’elle était en vacances au Ghana.

Ses téléphones, son ordinateur ont été emportés dans cette opération des malfrats. Elle pense sans aucun doute que ce sont les agents de la sécurité nationale qui ont été les auteurs de ce cambriolage.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »