Ghana: bastonnade, saccage… quand un « poisson d’avril » tourne au cauchemar

Le 1er avril dernier, deux radios à savoir « Dero » et « Akyeaa Fm », sises à Nkronza, dans la région de Bono-Est au Ghana ont reçu une visite surprise et désagréable des sapeurs-pompiers du pays. Ceci, pour cause d’une mauvaise blague que les médias ont attribuée à « un poisson d’avril ».

En effet, après la diffusion de l’appel au secours, les pompiers ont rapidement mobilisé leurs équipements et se sont précipités sur les lieux présumés de l’accident avant de se rendre compte que c’était une blague faite par la radio à leurs auditeurs le lundi 1 er avril, sous le pseudonyme de Journée mondiale du poisson d’avril.

« Une dizaine de sapeurs-pompiers se sont pris à des journalistes qui se trouvaient dans leurs locaux, les ont corrigé, blessant l’un d’entre eux et endommagé du matériel de diffusion », a ensuite informé une radio locale mais aussi la presse en ligne MyNewsGh.com

« Je voulais sortir au moment où les agents étaient arrivés… mais peine perdue. Ils m’ont attrapé et ont utilisé leurs bottes pour me battre. Je ressens des douleurs sur tout mon corps ». a affirmé Yaw Asamoah alias Obaatan, l’un des journalistes battus par les sapeurs pompiers.

Pour l’heure, la direction du Service National des Incendies du Ghana (GNFS) n’a fait aucune déclaration sur les faits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *