Ghana: l’E-justice pour soulager la population

Partagez ceci :

Le Ghana passe à la vitesse supérieure. Le pays veut mettre les nouvelles technologies de l’information et de la communication au service de tous les secteurs. Le dernier secteur à en bénéficier c’est la justice.

Le pays espère offrir à la population ghanéenne une justice dématérialisée souple, une justice efficace aux justiciables. Pour assainir ce milieu, le président ghanéen, Nana Akufo-Addo, a lancé Mercredi 20 mars, le projet de système judiciaire sans papier appelé e-justice. Une innovation qui aura le mérite de faire bouger les choses dans ce pays où la lenteur des procédures est souvent dénoncée.

Selon les médias locaux, dans son intervention, le président Nana Akufo-Addo, a indiqué que le projet vise à permettre à la loi de suivre le rythme de la technologie. Il s’agira notamment de mettre fin au phénomène séculaire des “dossiers manquants” et aux litiges sans fin, qui minent le système judiciaire du pays depuis des années. Le nouveau projet viendra donc éviter désormais les pertes de dossier et favoriser une accélération des procédures.

Le président ghanéen a poursuivi en déclarant que le mode de fonctionnement de cette nouvelle plateforme aidera à avoir une aisance dans le travail de justice et à terme de disposer des statistiques.

« une fois pleinement exécutées, les informations sur le nombre de condamnés, les dates déclarées et les spécificités de l’infraction, entre autres, seront partagées avec les institutions de l’État concernées. De plus, la plate-forme attribue automatiquement les affaires aux tribunaux et aux juges, ce qui constitue une nette différence par rapport aux tâches manuelles, qui avaient tendance à altérer le cours de la justice »,a expliqué Nana Akufo-Addo.

Pour réussir cette réforme, le président Akufo-Addo a notamment souhaité que tous les acteurs qui auront à intervenir dans ce nouveau système de justice en ligne fassent preuve de professionnalisme et d’intégrité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *