Ghana: le pays donne un coup de pouce au textile

Le Ghana décide d’encourager et soutenir le secteur du textile local. Les autorités gouvernementales ont décidé de réduire à zéro la TVA sur les produits textiles locaux. La nouvelle mesure s’étalera sur une période de 3 ans

Cette mesure gouvernementale vise plusieurs objectifs. Il s’agit notamment de réduire les coûts de fabrication, de rendre les produits textiles locaux plus compétitifs et de les aider à concurrencer l’importation de produits bon marché.

L’industrie du textile au Ghana est normalement l’un des plus importants de la sous-région. Mais les produits étrangers qui envahissent le territoire fragilisent l’éclosion des initiatives locales. Voilà pourquoi le secteur vient de bénéficier d’un sérieux coup de boost.

Si tout de suite les citoyens ne le perçoivent pas rapidement, les mesure de soutien au textile local permettront sans nul doute de réduire également le coût de l’habillement pour la population.

Dans son application, la mesure coutera au gouvernement 40, 1 millions de cedis (€ 7,1 millions) par an. Mais pour le gouvernement c’est un mal nécessaire. Elle arrive à la suite du constat selon lequel, l’industrie du textile du pays s’est réduite considérablement petit à petit, au fil des années. Et les chiffres sont clairs. De 30 000 salariés embauchées il y a quelques années le site Business News estime qu’il n’existe plus que 5000 salariés de nos jours.

Si le retrait de la TVA pourrait créer un manque, les autorités ghanéennes ont des perspectives positives dans le domaine. Le gouvernement entend enregistrer une hausse de ses recettes fiscales liées aux bénéfices qui vont progressivement s’accroître dans l’industrie textile. La priorité ce sont les emplois créés et les apports plus importants de textiles fabriqués localement.

Après les 3 ans que va durer la mesure, le gouvernement espère assister à un réveil de l’industrie textile. Les moyens qui devraient être versés pour la TVA auront permis par exemple à se rééquiper et à moderniser leurs opérations pour une meilleure compétitivité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *