Home / A la Une / Ghana: le président Addo dans les mauvaises grâces du peuple

Ghana: le président Addo dans les mauvaises grâces du peuple

Partagez ceci :

Considéré comme l’un des pays où la démocratie fait sa loi, les présidents ghanéens ne sont pas pour autant moins critiqués. Depuis quelques temps, les Ghanéens semblent en désaccord avec la gestion du gouvernement Akufo-Addo.

Dans une déclaration datée du 4 décembre et signée par le directeur des communications nationales, Sammy Gyamfi, a souligné la façon dont le gouvernement Addo s’est présenté comme « utile » devant la population ghanéenne, par la tromperie et le simulacre. Des mots forts choisis placés dans le contexte de projets réalisés durant son exercice politique.

D’après les membres du NDC, comme relayé par Ghanaweb, le président Addo n’a fait jusqu’ici qu’achever les travaux entrepris par ses prédécesseurs. Ces derniers taclent le gouvernement pour son incapacité à investir dans des projets d’immobilisations clés susceptibles d’améliorer l’emploi et le développement du pays.

Pour eux, les tournées régionales entreprises par le président Akufo-Addo sont juste une « glorification, célébration de la médiocrité et gaspillage de l’argent des contribuables ».

«Tout ce dont ils peuvent se vanter, c’est une installation privée d’Astro Turf, des projets hérités de Mahama et une poignée de projets insignifiants. Bien qu’ils restent le gouvernement le plus doté en ressources de l’histoire du Ghana, le gouvernement Akufo-Addo / Bawumia n’a malheureusement pas investi dans des projets d’immobilisations clés susceptibles de créer des emplois durables et d’améliorer le bien-être socio-économique du Ghanéen. Cela confirme notre opinion de longue date selon laquelle le président Akufo-Addo est dépourvu de vision, inepte et un échec monumental », stipule la déclaration.

Toutefois, il faut souligner que depuis son ascension à la tête du Ghana, le président Nana Akufo-Addo ne cesse d’appeler et d’encourager les jeunes à l’entrepreneuriat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »