Accueil / Pays / Afrique de l’Ouest / Ghana : pourquoi le salaire du président et les ministres va être réduit de 30% ?

Ghana : pourquoi le salaire du président et les ministres va être réduit de 30% ?

Partagez ceci :

Le gouvernement ghanéen prend des mesures drastiques, en vue de contrer le phénomène de la vie chère, marqué par la flambée des prix des produits de première nécessité. C’est ainsi qu’il a pris la ferme résolution de baisser le salaire du chef de l’Etat mais aussi celui des ministres.

L’objectif est de combler le déficit en ces temps de crise.

Ainsi, il est prévu l’injection de 2 milliards de dollars US (1.193 milliards f CFA) dans l’économie, pour aider à soutenir la chute de sa monnaie et la réduction de 30% des salaires des personnes nommées par le gouvernement, y compris les ministres et les dirigeants des entreprises publiques.

Le ministre des finances, Ken Ofori-Atta a, pour sa part, déclaré que ces mesures visaient à aider le Ghana à faire face à l’impact du Covid-19 et à la hausse actuelle des prix du pétrole brut, causée par la guerre en Ukraine.

A noter que ce pays de l’Afrique de l’Ouest, dirigé par Nana Akufo-Ado, éprouve des difficultés à faire face à l’augmentation du coût de la vie, en raison de l’inflation et de la chute de la valeur de sa monnaie, le « cedi ».

Outre la diminution des salaires des ministres et du président, il a également annoncé la fin des voyages à l’étranger pour les membres du gouvernement et l’achat de véhicules importés jusqu’à la fin de l’année.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »