Gilets jaunes acte 18: quand les « violentes » manifestations suscitent la colère de Macron

Partagez ceci :

L’acte 18 des manifestations des Gilets jaunes du samedi 16 mars 2019 a conduit à une explosion de violences sur les champs Elysées. Des actes de protestations qui ont provoqué la colère du président français, Emmanuel Macron qui n’a pas hésité à réagir.

En en croire la presse hexagonale, l’acte 18 des manifestations des Gilets jaune a été plus que jamais violente.

Choqué de la nouvelle tournure des protestations, Macron, revenu d’urgence de ses vacances au Ski, a réagi sur sa page Twitter en promettant des mesures appropriées pour empêcher de telles violences à l’avenir. 

« Ce qu’il s’est passé aujourd’hui sur les Champs-Élysées, ça ne s’appelle plus une manifestation. Ce sont des gens qui veulent détruire la République, au risque de tuer. Tous ceux qui étaient là se sont rendus complices de cela », a regretté Macron.

Conscient de la situation, Macron promet des mesures pour éviter que de telles choses ne se produisent plus en France.

« Mais la journée d’aujourd’hui montre que sur ces sujets-là nous n’y sommes pas. Je veux qu’on prenne dans les meilleurs délais des décisions fortes pour que cela n’advienne plus », a-t-il ensuite promis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *