Accueil / EUROPE / Guerre en Ukraine: 3 femmes collectent des fonds pour aider des étudiants africains à fuir
3 femmes noires Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: 3 femmes collectent des fonds pour aider des étudiants africains à fuir

Partagez ceci :

Selon News One, trois femmes ont collecté plus de 50 000 £ (60 000 $) pour venir en aide aux étudiants noirs qui tentent de fuir l’Ukraine après l’invasion russe.

Tout est parti d’un tweet d’une étudiante noire qui décrivait son calvaire en Ukraine alors qu‘elle tente de fuir la guerre comme plusieurs de ses camarades.

Dans des vidéos précédentes postées sur sa page, on peut apercevoir plusieurs étudiants africains bloqués de part et d’autres des différentes frontières de l’Ukraine alors qu’ils tentent de fuir les bombardements de l’armée russe. D’autres encore sont empêchés de rentrer dans des bus ou dans des trains qui traversaient la frontière.

Touchés par cette situation, 3 femmes britanniques se sont évertués à identifier la jeune étudiante et ses camarades pour organiser leur départ de l’Ukraine. Ainsi, Patricia Daley, une avocate de 29 ans basée à Londres, et Tokunbo Koiki, une assistante sociale de 40 ans et une autre dont l’identité n’a pas été révélé ont collecté plus de 50 000 £ pour aider des centaines d’étudiants noirs à fuir l’Ukraine.

Filippo Grandi, le haut commissaire des Nations Unies pour les réfugiés s’est insurgé contre ce comportement raciste dont est victime, les étudiants africains.

« Il ne devrait y avoir absolument aucune discrimination entre les Ukrainiens et les non-Ukrainiens, les Européens et les non-Européens. Tout le monde fuit les mêmes risques », a déclaré Grandi aux journalistes.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »