Accueil / Non classé / Guerre en Ukraine : plus 500 soldats russes tués, la Russie avait-elle sous-estimé l’adversaire ?

Guerre en Ukraine : plus 500 soldats russes tués, la Russie avait-elle sous-estimé l’adversaire ?

Partagez ceci :

Plus d’une semaine après le début de l’offensive russe en Ukraine, la Russie reconnait plus de 500 soldats tués, renseigne RFI. Un chiffre sans doute sous-estimé, selon les observateurs. Mauvais choix stratégiques, problèmes logistiques, résistance inattendue de l’armée et de la population ukrainienne ? Qu’est ce qui n’a pas marché ?

A en croire Emmanuel Dreyfus, de l’Institut de recherche stratégique de l’École militaire, plusieurs facteurs peuvent expliquer le « faux départ » de l’invasion russe en Ukraine.

« D’une part, la Russie a sous-estimé les capacités défensives des forces armées ukrainiennes. D’autre part, elle avait peut-être l’idée que ses militaires allaient être accueillis comme des libérateurs, ce qui n’est pas du tout le cas. Il y a eu des erreurs liées à l’appréciation du renseignement, qui rappellent les erreurs qui avaient déjà été faites en 2014 après l’annexion de la Crimée. Plusieurs régions du Sud-Est ukrainien semblaient alors tendre vers un mouvement séparatiste pro-russe, mais finalement, c’est uniquement dans une petite partie du Donbass que le mouvement a vraiment pris. Et j’ai le sentiment que la Russie a réitéré cette erreur d’appréciation sur l’accueil qui lui serait réservé dans certaines régions d’Ukraine », explique ce dernier.

Et d’ajouter :

« Même si on s’en tient au nombre officiel de 500 soldats russes tués depuis le début de l’intervention en Ukraine – chiffre sans doute inférieur à la réalité –, c’est plus de trois fois le nombre de pertes russes enregistrées en Syrie. En une semaine d’opération en Ukraine, il y a eu trois fois plus de morts qu’en sept ans d’intervention russe en Syrie ».




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »