Accueil / Haïti : gravement blessée, la Première dame brise enfin le silence

Haïti : gravement blessée, la Première dame brise enfin le silence

Partagez ceci :

Martine Moïse, blessée lors de l’attaque et encore hospitalisée, s’est exprimé dans un court message aux Haïtiens. Elle exhorte ses concitoyens à continuer le combat de son mari.

La Première dame d’Haïti a appelé samedi à poursuivre la « bataille » livrée par son mari.

« Mes frères et sœur à travers le pays, c’est Martine Moïse qui vous parle. Je suis vivante, mais j’ai perdu mon mari, Jovenel. » 

D’une voix faible, mais ferme, la veuve de Jovenel Moïse s’exprime depuis son lit d’hôpital à Miami.

Dans ce message enregistré, Martine Moïse raconte comment les mercenaires sont entrés dans sa maison, comment ils ont criblé de balles son mari « sans lui donner la moindre chance de dire un seul mot ».

Continuer le combat de son mari

« Le président du pays s’est toujours battu pour les routes, l’eau et l’électricité », affirme-t-elle et pour le référendum et les élections prévues en fin d’année. « Jovenel Moïse a toujours cru dans les institutions et la stabilité », assure son épouse dans son message audio. « C’est une bataille qu’il menait pour nous », dit Martine Moïse, « il faut continuer ».

Selon elle, les tueurs de son mari sont en prison, mais la Première Dame met en garde contre d’autres mercenaires qui veulent « tuer le rêve du président, sa vision et les idées qu’il avait pour le pays ». 

Et Martine Moïse termine son message sur ces mots : « Je ne vous abandonnerai pas. » Elle promet d’ailleurs de participer bientôt à un échange en direct sur Facebook.