Accueil / A la Une / Héritage culturel : le Nigeria en voie de retrouver son Coq en Bronze, l’Okukor

Héritage culturel : le Nigeria en voie de retrouver son Coq en Bronze, l’Okukor

Partagez ceci :

Si le retour des œuvres culturelles africaines tarde à être réalisé, certaines bonnes volontés s’attèlent à la tâche. Ainsi, le ‘Jesus College Cambrigde’ a décidé de restituer au Nigeria, l’Okukor, un coq royal en bronze pillé par les forces britanniques dans les années 1897.

La restitution de cette œuvre survient à la suite d’une controverse soulevée par les étudiants du centre en 2016. Les étudiants avaient alors protesté et exigé que le Coq ne soit plus exposé au grand public, car évoquant fièrement le passé colonial de l’université.

Près de quatre ans après l’incident, le Jesus College n’entend pas « nier » ce passé colonial, mais trouver « la bonne voie à suivre » pour rétablir la justice aux peuples, dépossédés de leurs biens.

L’Okukor, sera d’après Africanews, l’un des premiers bronzes béninois à être restitué au Nigeria par une grande institution britannique depuis l’expédition punitive de 1897, au cours de laquelle des milliers de bronzes ont été volés par les forces britanniques à Benin City.

Pour l’heure, les conditions de restitutions ne sont pas encore révélées. Selon notre source, ils sont nombreux ces institutions et gouvernements occidentaux qui subissent une pression pour la restitution des artefacts pillés durant la période coloniale en Afrique.

Le continent africain aurait ainsi près de 90% de son patrimoine culturel artistique sur d’autres continents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »