Umalis Group
Home / A la Une / Impôts : Trump, un mauvais payeur !

Impôts : Trump, un mauvais payeur !

Partagez ceci :

Le président américain n’aurait payé que 750 dollars en 2016 et 750 dollars en 2017. Et chaque année, Donald Trump aurait déclaré plus de pertes que de gains. Ces informations jugées ‘choquantes’ ont été révélées par le New York Times, dans une enquête exclusive. Détails avec RFI.

Un homme d’affaire milliardaire, des entreprises à succès… Pour le New York Times, l’image affichée par Donald Trump serait bien loin de la vérité.

Le quotidien dit avoir eu accès aux déclarations d’impôts de l’ex-magnat de l’immobilier sur vingt ans et assure que sur la centaine de sociétés détenus par le président, plusieurs seraient en difficulté.

Et avant son arrivée à la Maison Blanche, il n’aurait tout simplement rien payé du tout durant dix ans. 

En fait, selon le New York Times, sur la centaine de sociétés détenues par Donald Trump, plusieurs ont déclaré des pertes importantes.

Le principal intéressé rejette le tout en bloc : « J’ai payé beaucoup, et j’ai payé beaucoup d’impôts sur le revenu au niveau de l’État aussi ! L’État de New York taxe beaucoup ! Tout ça, ce sont de fausses informations. Le New York Times essaie juste de créer une histoire… Ils essaient tout ! »

L’enquête précise tout de même que les documents obtenus ne permettent pas d’avoir une idée précise de l’étendue de la fortune du président. 

Depuis son élection, Donald Trump refuse toutefois de rendre public ses déclarations d’impôts, contrairement à tous les présidents avant lui, depuis 1970.

L’affaire est d’ailleurs au coeur d’une bataille juridique depuis plus de trois ans.

Le New York Times assure qu’il publiera d’autres détails sur les finances du président dans les jours à venir, alors que Donald Trump débattra avec son adversaire démocrate Joe Biden mardi prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »