Home / A la Une / “Infidel”, le film de Jim Caviezel pour dénoncer la persécution des chrétiens

“Infidel”, le film de Jim Caviezel pour dénoncer la persécution des chrétiens

Partagez ceci :

L’acteur américain Jim Caviezel, le héros du film «La Passion du Christ», est un fervent chrétien catholique qui ne cache pas sa foi et sa dévotion à Dieu.

Celui a joué le rôle de Jésus dans “La Passion du Christ” revient sur les écrans avec un long métrage intitulé “Infidel” don’t la sortie est prévue le 18 septembre 2020. S’exprimant sur ce nouveau film, Jim Caviezel a encore évoqué sa foi et sa relation avec Dieu. «La façon dont Dieu nous voit, c’est ce que nous sommes vraiment», a-t-il déclaré.

Le long métrage, qui sort en salles le 18 septembre, est décrit comme un «thriller contemporain du Moyen-Orient» autour d’un «Américain kidnappé alors qu’il assistait à une conférence au Caire, qui finit en prison en Iran pour espionnage».

Caviezel a déclaré que l’intrigue de « Infidel » explore la persécution des chrétiens au Moyen-Orient – une question omniprésente qui fait toujours rage tragiquement dans divers pays du monde.

« La persécution barbare des chrétiens est quelque chose qui continue encore aujourd’hui », a déclaré l’acteur qui révèle l’intention du film. «L’objectif est de créer un sentiment d’urgence et de pertinence pour les chrétiens et les non-chrétiens qui devraient s’engager dans cette question.»

Caviezel a déclaré qu’il était essentiel que les chrétiens prêtent attention à ces actes troublants de persécution et agissent.

«Quand j’ai lu les évangiles, je n’ai jamais vu un Jésus qui s’asseyait là et disait: « Tant pis pour lui », a-t-il dit à propos de l’indifférence aux persécutions dont sont victimes les chrétiens. « Et ce n’est pas l’évangile que je connais. »

Caviezel est également revenu sur  son rôle dans «La Passion du Christ»; et a par ailleurs abordé la question de l’avortement qu’il considère comme un acte “barbare”.

L’acteur a également expliqué comment il était venu à la foi, précisant qu’il n’était pas devenu chrétien par hasard, mais en examinant les preuves et l’histoire du Moyen-Orient et tout ce qui s’y déroulait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »