Accueil / A la Une / Ivre, un militaire congolais ouvre le feu et tue 8 personnes

Ivre, un militaire congolais ouvre le feu et tue 8 personnes

Partagez ceci :

Le drame est survenu dans la localité de Bambu, à plus de 40 kilomètres du chef-lieu de la province de l’Ituri, en République Démocratique du Congo. Sous l’emprise de l’alcool, un militaire congolais a tué huit personnes, le dimanche 17 avril dernier.

« Ce dimanche, vers 7 heures, un soldat ivre a tué 8 personnes dont son chef d’unité et ses deux gardes du corps en plus de 5 civils », a annoncé Dieudonné Lossa, président de la société civile de l’Ituri.

Les civils abattus sont des passagers d’un bus qui passait non loin du lieu de l’incident. Quant au soldat, il a été abattu par ses compagnons.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »