Home / A la Une / « Je serai le président de tous les Burkinabè », Roch Kaboré

« Je serai le président de tous les Burkinabè », Roch Kaboré

Partagez ceci :

Réélu au premier tour de l’élection présidentielle de dimanche dernier, le président Roch Marc Christian Kaboré s’est imposé dès le premier tour avec 57,87% des voix selon les résultats provisoires.

Eddie Komboïgo, du CDP, l’ancien parti au pouvoir, se place en deuxième position (15,48% des suffrages), et Zéphirin Diabré, l’actuel chef de file de l’opposition, arrive que troisième avec un peu plus de 12% des voix.

Dès l’annonce de sa victoire, renseigne RFI, le président Kaboré a promis une « concertation permanente » et qu’il sera « le président de tous les Burkinabè, sans exception ».

Selon un analyste, si sa victoire est confirmée par le conseil constitutionnel, le premier défi du chef de l’État sera donc d’apaiser les esprits. Le tissu social est déjà fragilisé par la crise que traverse le pays. Pendant la campagne, le président Kaboré a promis un forum de réconciliation nationale au premier trimestre de l’année prochaine.

Mais va-t-il avant tendre la main à certains opposants ? Il se dit, en tout cas, ouvert au dialogue.

« Je n’oublie pas les électeurs qui ont fait un choix différent. J’entends leurs préoccupations et leurs critiques. Je m’engage à prendre en compte leurs attentes. Je voudrais également rendre un hommage particulier aux autres candidats de cette élection. Je suis profondément attaché à la concertation et au dialogue permanent », a-t-il déclaré au micro de la radio mondaile.

L’autre grand chantier de Roch Marc Christian Kaboré sera celui de l’insécurité.

Il a promis de renforcer les capacités opérationnelles des Forces de Défense et de Sécurité.

D’après un de ses proches, le chef de l’État n’aura de cesse de rappeler ce message : « Il faut rester unis et solidaire face au terrorisme. »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »