Home / Affaires / Kenya : réfugiés… mais entrepreneurs à succès !
KENYA. 2017. Ethiopian marketplace in Kakuma 1 Refugee camp. A rented salon run by Furaha Susan from Congo. She works and lives here now, renting the original home she was given when she arrived. Came to Kakuma in 2010. Her landlord is Ethiopian. "Business is not that good and its not that bad."

Kenya : réfugiés… mais entrepreneurs à succès !

Partagez ceci :

A Kakuma, dans le nord-ouest du Kenya, des réfugiés ont décidé de prendre leur destin en main. Ils ont créé des entreprises. Des initiatives locales qui leur permette de mieux vivre.

Même s’ils ont fuit leurs localités pour cause d’instabilités, les réfugies de Kakuma ne veulent pas vivre seulement aux dépens de l’aide des ONG.

Certains ont décidé de vendre l’électricité produite par une centrale qu’ils ont installé. Une occupation qui vient en secours à beaucoup de commerçants locaux qui ont besoins d’électricité. Une énergie électrique qui soutien également la vente de poisson de certains réfugiés.

D’autres par contre se lancent dans les données. Ahmed Adan par exemple a décidé de vendre la connexion internet aux clients du camp. A travers cette initiative il a réussi à connecter plus de 600 appareils.

« Nous utilisons des données sur nos téléphones. Et j’ai réalisé que c’était trop lent. Quand j’ai visité de grandes villes je me suis rendu compte que l’accès à internet était plus rapide » a confié le jeune entrepreneur à la BBC.

Même si ses proches ont tout fait pour le dissuader car pouvant être déplacé dans un autre camp, Adan reste dans la conviction que son utilité immédiate est la plus importante.

Selon la BBC, à travers leurs différentes initiatives, ils contribuent à l’économie locale qui pèse annuellement près de 56 millions de dollars US, avec une clientèle de plus de 180 000 personnes;

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »