Accueil / Africa top success / La Côte d’Ivoire exige la libération immédiate de ses soldats arrêtés au Mali

La Côte d’Ivoire exige la libération immédiate de ses soldats arrêtés au Mali

Partagez ceci :

C’est une affaire qui risque d’empoisonner le climat déjà délétère entre le Mali et la Côte d’Ivoire. Abidjan a réagi ce mardi soir à l’arrestation de 49 militaires ivoiriens arrêtés à Bamako.

Une réunion du Conseil national de sécurité de Côte d’Ivoire s’est tenue ce mardi 12 juillet. Selon le communiqué final de la rencontre, la présence des 49 militaires au Mali était régulière. « La présence de ce détachement des éléments nationaux de soutien est conforme aux mécanismes de soutien des pays contributeurs de troupes dans le cadre des missions de maintien de la paix et est connue des autorités maliennes« , selon le communiqué.

Le gouvernement ivoirien assure qu’aucun des soldats de ce contingent « n’était en possession d’armes et des munitions de guerre, à sa descente d’avion« , balayant ainsi du revers de la main les allégations des autorités maliennes qui accusent la Côte d’Ivoire de vouloir déstabiliser leur pays.

« La Côte d’Ivoire, qui a toujours oeuvré au sein des instances sous-régionales, régionales et internationales, pour la paix, la stabilité et l’État de droit, ne peut s’inscrire dans une logique de déstabilisation d’un pays tiers« , informe le document.

Dimanche 10 juillet, 49 soldats ivoiriens ont été arrêtés à l’aéroport de Bamako. Les autorités maliennes assurent qu’elles n’étaient pas informées de cette présence et y voient une tentative de déstabilisation du Mali.

Depuis la prise du pouvoir au Mali par les militaires, les relations entre Bamako et Abidjan sont devenues quelque peu tendues. Le président ivoirien Alassane Ouattara est soupçonné d’oeuvrer dans l’ombre contre les autorités de la Transition et donc pour déstabiliser le Mali. Un enregistrement sonore attribué au chef de l’État ivoirien et dans lequel on entend celui-ci et un ancien Premier ministre malien parler avec mépris de la junte au pouvoir avait jeté l’huile sur le feu.

Les clarifications des autorités ivoiriennes au sujet de la présence de ces 49 soldats au Mali sauraient-elles convaincre Bamako?




One comment

  1. J’aime la Côte d’Ivoire. Cependant avouons le cela concerne la Côte d’Ivoire du Président Houphouet Boigny.
    ADO n’a pas hésité une seule fois à faire faire la guerre à ce havre de paix pour juste un problème d’élections truquées afin d’accéder au pouvoir.
    Voici l’homme idéal pour les tâches obscures de ses mandataires. Ne vous fatiguez pas à son sujet. Dieu en son temps se chargera…..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »