Home / A la Une / La dissolution de la Céni diversement interprétée au Mali

La dissolution de la Céni diversement interprétée au Mali

Partagez ceci :

Composé d’une quinzaine de membres, cette structure qui co-organise les élections avec le ministère de l’Administration territoriale et la Délégation générale aux élections (DGE), a été dissoute en début de semaine au Mali.

Une décision prise en toute légalité, indique le gouvernement malien. Par contre, pour une frange de la classe politique notamment les partis du M5 (opposants), la dissolution de la Céni s’inscrit dans le cadre d’une stratégie gouvernementale en vue de contrôler à son avantage les élections générales de l’année prochaine.

Sans surprise, les deux avis divergent.

Selon le gouvernement, une Cellule d’appui au processus électoral (CAPE) a été créée auprès du ministre malien de l’Administration territoriale afin de mener des réflexions pour mettre en place l’organe qui va organiser les futurs scrutins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »