La France doit-elle renvoyer chez eux les Algériens ?

Partagez ceci :

Plus d’un Million d’Algériens ont aujourd’hui la nationalité française, soit à peu près le nombre des Français résidents en France lors de la Décolonisation consécutive à la « Guerre d’Indépendance ». Hier, la victoire de l’Algérie lors d’un match de la CAN a été , a été l’occasion d’un délire nationaliste et violent des Algériens en France. La question d’une Remigration de cette composante de la nation française vers le pays de son coeur se pose donc avec acuité.

Les nouveaux arrivants, ceux qui n’ont pas la nationalité française

Pour ces personnes,célibataires ou en famille, leur présence pose problème et suscite l’exaspération et l’hostilité des Français et Européens. leur rapatriement ne devrait pas poser de problème particulier.

Scènes de pillage, violence et vols en bandes , avenue d ela Grande Armée, et incivilités dans toutes les grandes villes de France :

Photo : manifestement de joie nationaliste et véritable prise de contrôle des lieux symboliques de la France

Deux magasins situés à proximité des Champs-Elysées à Paris ont été pillés jeudi soir par plusieurs dizaines de personnes en marge d’un rassemblement festif après la victoire de l’équipe de football d’Algérie lors de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), a constaté un journaliste de l’AFP.

Plusieurs milliers de personnes s’étaient rassemblées autour de 21h sur la célèbre avenue parisienne pour célébrer la victoire des Fennecs sur la Côte d’Ivoire et donc l’accession de l’équipe en demi-finale de la CAN.

Des destructions et des pillages …

« Tous leur est dû, ce sont des envahisseurs. »

« Cette population n’éprouve aucun attachement pour la France et son peuple. Elle se pose constamment comme victime d’un supposé racisme, et tout lui est dû« , Jean-Pierre C. , Responsable d’une Brasserie sur les Champs Elysées

Un unique drapeau français leur pose problème :

https://www.20minutes.fr/societe/2562579-20190712-champs-elysees-fete-degenere-apres-victoire-algerie-deux-magasins-pilles

Paul KANATE, à Lomé , TOGO