Home / Africa top success / La guinéenne Aïssata Béavogui lauréate du MIGA Gender CEO Award

La guinéenne Aïssata Béavogui lauréate du MIGA Gender CEO Award

Partagez ceci :

Aïssata Béavogui, directrice générale de Guinea Alumina Corporation (GAC) recevra le 5 mars prochain le prix MIGA. Ce sera lors d’un événement officiel prévu au siège social de la Banque Mondiale à Washington, autour du thème « Les femmes, moteur de la croissance en Afrique » .

Ce thème, explique-t-on , a été choisi en l’honneur de la lauréate de 2020.
Dans ses fonctions, Aïssata S. Béavogui supervise la mise en œuvre et la stratégie de développement durable dans le plus grand investissement greenfield en Guinée. Aïssata Béavogui est la première femme à occuper le poste de directrice générale dans une entreprise internationale en Guinée. Cet exploit lui a valu d’être choisie « en raison de son engagement personnel et de son leadership dans la mise en place d’actions positives en faveur des communautés riveraines à la concession minière de GAC ».

Le MIGA reconnaît particulièrement son engagement dans la promotion des femmes et de l’égalité des sexes, mais aussi le travail qu’elle mène pour l’autonomisation financière des femmes à travers la mise en place d’activités génératrices de revenus et l’accès aux microcrédits.
La directrice générale de GAC, Aïssata Béavogui, indique-t-on, a mené de nombreux projets visant à améliorer, de manière significative, les conditions de vie des personnes affectées par les activités minières de GAC.

Née en Guinée, Aïssata Béavogui a grandi au Sénégal, où elle a effectué toutes ses études pré-universitaires. Elle est diplômée en comptabilité de l’université de Binghamton (État de New York). Elle a débuté sa carrière en octobre 1999.

En 2007, Aïssata Béavogui est rentrée en Guinée avec l’objectif de contribuer au développement du pays. Mais la situation politique du pays l’a poussée à repartir aux USA, où elle a ouvert sa propre société de consulting, tout en continuant à séjourner entre la Guinée et les USA.
C’est en 2013, qu’elle a décidé de rentrer définitivement en Guinée pour travailler en faveur des jeunes , des enfants et des femmes.


Le prix tire son nom de l’agence organisatrice le Multilateral Investment Guarantee Agency (l’Agence Multilatérale de Garantie des Investissements-MIGA), membre du groupe de la Banque mondiale. Selon cette agence, le prix récompense les leaders qui ont fait leurs preuves afin de créer des opportunités pour les femmes et promouvoir leur avancement ou promouvoir l’égalité des genres, tout en contribuant au double objectif du Groupe de la Banque mondiale de réduire la pauvreté et de stimuler la prospérité partagée. Le prix est décerné chaque année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »