Accueil / Pays / Afrique de l’Ouest / Gambie / La justice gambienne condamne à mort cinq responsables sous Yahya Jammeh

La justice gambienne condamne à mort cinq responsables sous Yahya Jammeh

Partagez ceci :

L’ancien directeur de l’agence nationale des renseignements sous la gouvernance de l’ancien président gambien Yahya Jammeh, Yankuba Badjie, est l’une des cinq personnes condamnées à mort par la justice pour le meurtre de l’opposant Solo Sandeng.

Tout est parti d’avril 2016 où Solo Sandeng, le leader du Parti démocratique unifié, participait à une manifestation avec d’autres formations pour réclamer des réformes politiques. Lors de la sanglante répression, cette figure emblématique de l’opposition est arrêtée et tabassée à mort dans les locaux de la NIA, l’agence nationale des renseignements

Plusieurs mouvements de protestation ont été organisés pour dénoncer son meurtre dont le procès a été finalement ouvert en 2017 par la Haute Cour de justice avec l’arrivée du nouveau régime.

Neuf anciens responsables de l’appareil répressif de Yahya Jammeh sont poursuivis pour enlèvement, crime, blessures graves, établissement de faux certificat de décès et cinq prévenus sont condamnés à mort, dont le chef de la NIA. En tout, 25 charges sont retenues contre eux.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »