Accueil / A la Une / La mission de la Cédéao en Gambie se retrouve dans une position délicate

La mission de la Cédéao en Gambie se retrouve dans une position délicate

Partagez ceci :

Alors que le président gambien Adama Barrow, réélu lors de la présidentielle du 4 décembre dernier, compte cheminer encore avec les troupes de la CEDEAO, l’opposition ne semble pas être de cet avis.

Les troupes de la Cédéao ont contribué en janvier 2017 à pousser l’ancien président gambien Yayah Jammeh vers la sortie après qu’il ait gouverné le pays pendant 22 ans. Plusieurs mois après, l’Ecomig (la mission de la Cédéao en Gambie) est toujours présente dans le pays même si les effectifs ont été réduits.

Ils sont près d’un millier d’éléments à rester dans le pays. Selon les autorités, ils continuent d’assurer la stabilité de la Gambie et la sécurité des institutions pendant la transition. L’opposition pour sa part pense que les troupes de la CEDEAO devraient s’en aller.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »