Home / Pays / Afrique Australe / La moitié des habitants de l’Afrique subsaharienne sans carte d’identité

La moitié des habitants de l’Afrique subsaharienne sans carte d’identité

Partagez ceci :

Près de la moitié des habitants de l’Afrique subsaharienne, soit environ 500 millions de personnes, n’ont aucune preuve juridique de leur identité, relate la Banque Mondiale.

Généralement banalisée, la carte d’identité s’avère par contre d’une importance capitale. Ceci parce que, peut être posséder une pièce d’identité va de soi pour ceux qui en ont une.

Toutefois, l’absence de documents d’identification crée d’énormes problèmes pour les personnes concernées. Sans un système d’identification efficace, les gouvernements ont des difficultés à fournir des services essentiels pour la population et peinent à éliminer les programmes redondants ou inefficaces.

Le temps de se rendre parfois compte de son importance, il est déjà tard et l’ont ne peut peut être plus rien faire. La banque mondiale d’ailleurs présente trois cas.

Un élève révise pendant des semaines pour l’examen final du cycle d’études secondaires mais se voit refuser le jour J le droit de passer l’examen.

Une femme de 65 ans a droit à une pension de retraite mais elle ne peut pas la toucher.

Un homme économise pour envoyer de l’argent à sa famille, mais il est dans l’impossibilité d’effectuer le virement.

Pour prévenir de telles situations et bien d’autres, la rédaction d’Africa Top Success, saisit cette occasion pour inviter toute personne concernée, à se faire établir une carte d’identité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »