Accueil / A la Une / La présidente de la Tanzanie commet une bourde qui suscite la controverse

La présidente de la Tanzanie commet une bourde qui suscite la controverse

Partagez ceci :

Jamais elle n’aura autant suscité de la controverse depuis son accession au pouvoir en mars 2021. La présidente de la Tanzanie Samia Suluhu Hassan essuie des critiques virulentes après avoir tenu des propos concernant l’aspect physique de certaines jeunes footballeuses du pays.

Le dimanche 22 août à l’occasion de la réception de la sélection masculine des U23 vainqueur de la dernière Coupe de la Cecafa (Compétition réunissant les pays de l’Afrique centrale), Samia Suluhu Hassan a profité de la circonstance pour faire la promotion du football féminin. Mais elle a déclenché le tollé général en déclarant que beaucoup de footballeuses auront des difficultés à se marier compte tenu de leur forme physique.

« Celles qui ont la poitrine plate, vous pourriez penser que ce sont des hommes et non des femmes, a-t-elle déclaré. Quand on voit leurs visages, on pourrait se demander (…) si vous voulez vous marier, vous voulez quelqu’un qui soit attirant, une femme qui a les qualités que vous voulez. Des qualités qui ont disparu chez les footballeuses », a lancé la musulmane de 61 ans.

Aussi elle s’est posée des questions sur l’avenir des footballeuses après leur carrière. « Aujourd’hui, elles nous rendent fières en tant que nation quand elles ramènent des trophées au pays, mais si vous regardez leur avenir, lorsque leurs jambes sont fatiguées de jouer, lorsqu’elles n’ont pas la santé pour jouer, quelle vie auront-elles ? », s’est elle interrogée.

« Je sais que certaines ont été mariées, mais beaucoup d’entre elles n’ont pas de mariage. La vie de mariage est un rêve pour elles. Même si l’un d’entre vous ici les ramène à la maison en tant qu’épouse, votre mère demandera s’il s’agit d’une femme ou d’un autre homme », a conclu Mme Hassan.

Comme attendu, ces propos ont suscité l’indignation de plusieurs leaders d’opinions dans le pays. Ainsi la cheffe du département de la jeunesse du plus grand parti d’opposition, Catherine Ruge s’en est prise à la présidente pour ses déclarations. « Les commentaires de la présidente @SuluhuSamia sur les footballeuses est une humiliation pour toutes les femmes », a-t-elle dénoncé.

Maria Sarungu, Fondatrice de l’association Change Tanzanie a également dénoncé ces propos de la présidente. « Voilà une présidente qui  dénigre les joueuses de football pour avoir des “poitrines plates” et qui donc manqueraient des atouts nécessaires pour se marier ! », a-t-elle tweeté.

Rappelons que Samia Suluhu Hassan, ancienne vice-présidente est devenue la première femme présidente de la Tanzanie en mars 2021 après le décès de l’ancien président, John Magufuli.

Henri AKODO




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »