Accueil / Country / West Africa / Mali / La Presse internationale indésirable sur le sol malien ?

La Presse internationale indésirable sur le sol malien ?

Partagez ceci :

Benjamin Roger, un journaliste de l’hebdomadaire Jeune Afrique, a été interpellé puis expulsé du pays mardi dernier dès son arrivée dans la capitale malienne. Les autorités maliennes comptent réglementer la présence des médias internationaux dans le pays.

Les correspondants de la presse internationale au Mali sont tenus de suivre un nouveau processus d’accréditation qui sera bientôt mis en place. Cette autorisation officielle est désormais obligatoire et devra justifier la présence d’un média international sur le territoire malien.

La direction de Jeune Afrique condamne la mesure prise contre son envoyé spécial au Mali qu’elle qualifie de mesure « injustifiée et contrevenant à la liberté d’informer ».

Rappelons qu’en 2018, l’accréditation d’un journaliste de Radio France Internationale (RFI) a également été retirée.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »