Accueil / A la Une / L’Afrique pourra-t-elle sauver l’Ukraine de la Russie ?

L’Afrique pourra-t-elle sauver l’Ukraine de la Russie ?

Partagez ceci :

Alors que son pays est menacé par les tirs russes, le président ukrainien Volodymyr Zelensky s’est entretenu ce jeudi 4 août, avec le président en exercice de la Cédéao, le chef d’État bissau-guinéen Umaro Sissoco Embaló, par visioconférence. Cet entretien intervient quelques semaines après celui avec l’Union africaine le 20 juin dernier. En clair, Ukraine lance un appel à l’aide aux dirigeants africains.

Le président Volodymyr Zelensky voudrait avoir pour alliés ses homologues africains. L’implication des dirigeants africains en vue d’une issue paisible du conflit avec la Russie ne serait pas de refus.

Pour rappel, le président ukrainien s’est exprimé le lundi 20 juin dernier par visioconférence et à huis-clos devant le bureau élargi de l’Union Africaine qui comprend le président de l’UA, le président de la commission de l’UA et des ambassadeurs accrédités. « L’Afrique est otage de ceux qui ont commencé la guerre contre notre État », a lancé le président Ukrainien lors de son intervention à l’UA, en tentant d’obtenir « un engagement plus fort des pays africains ».

L’Ukraine peut-il compter sur l’Afrique ?

En réponse à l’appel du président ukrainien, le président en exercice de la Cédéao a réaffirmé son « adhésion aux principes du non-alignement et du règlement pacifique des différends ».

Rappelons que l’Union africaine de son côté s’est abstenue de tout commentaire restant fidèle à son approche de non-alignement dans ce conflit. Sa priorité reste l’acheminement d’engrais et de céréales vers le continent.

Notons que l’Afrique compte pour un quart des votes à l’Assemblée générale de l’ONU. Près de la moitié du continent s’est pourtant abstenu il y a trois mois, lors du vote condamnant l’agression russe sur l’Ukraine. Au vu de la situation, il serait en effet difficile pour l’Afrique « d’offenser » la Russie, puissant partenaire commercial et militaire sur le continent.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »