Home / Africa top success / Le Cameroun a désormais une usine de production de médicaments

Le Cameroun a désormais une usine de production de médicaments

Partagez ceci :

Les pays africains commencent par amorcer une nouvelle ère en matière de  médecine moderne. Après le Togo, le week-end dernier, c’est le Cameroun qui prend la main en inaugurant une usine de production de médicaments.

Cela intervient dans un contexte général où la lutte contre la prolifération de faux médicaments est à son paroxysme. Le Cameroun  marque un point lui permettant de rendre les produits pharmaceutiques accessibles aux populations à moindre coût en mettant en marche sa propre usine.

Africure Pharmaceuticals Cameroon S.A., telle est le nom de cette entreprise, fruit d’un partenariat public-privé. Et c’est la  localité de Yassa, dans l’arrondissement de Douala III, qui a vu naître cette nouvelle usine dont les défis en termes d’accessibilité des médicaments ne sauraient être passés sous silence.

Le  Premier ministre, chef du gouvernement, Philemon Yang, en procédant à l’inauguration de  cette nouvelle unité de production de médicaments s’est réjoui de la qualité des relations entre le Cameroun et l’Inde. Pour lui, il faut mettre plus d’accent sur le transfert de technologie dans le cadre de ce partenariat.

Devant les partenaires indiens, un important parterre de membres du gouvernement, Le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda a vanté les mérites de ce partenariat public- privé. Son souhait est que cela puisse servir au plus grand nombre de personnes.

Construite à Yassa sur un site 10000 m2, l’usine a une capacité de production d’un milliard de comprimés à la chaîne. Elle devra créer deux cents emplois directs avec la possibilité de former experts camerounais et indiens avec un accent particulier sur le  transfert de technologie.

La structure dispose des sections phytochimie et microbiologie. Un total de cinq milliards de Francs CFA  a été dépensé dans le cadre des travaux. Dans un premier temps, 1 milliard de médicaments génériques et essentiels, ainsi que des antibiotiques à large spectre seront produits.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »