Accueil / A la Une / Le Darfour occidental menacé par une crise humanitaire et alimentaire

Le Darfour occidental menacé par une crise humanitaire et alimentaire

Partagez ceci :

L’accès à des terres cultivables, à l’eau et aux ressources provoque souvent des conflits tribaux entre les populations au Darfour. On dénombre jusqu’à 500 000 personnes déplacées en seulement un an, un record depuis dix ans, selon les organisations humanitaires.

Un récent rapport du Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies montre que l’insécurité alimentaire est une triste réalité dans les 18 États du Soudan et qu’elle s’est aggravée dans 16 d’entre eux dont les dix localités les plus touchées se trouvent dans le Darfour. Plusieurs années d’affrontements et de déplacements des populations ont eu pour conséquences directes des crises économiques et politiques, la hausse des coûts et des mauvaises récoltes enfonçant des millions de personnes dans la faim et la pauvreté.

Selon une étude antérieure du PAM et l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) publiée en mars dernier, les mauvaises récoltes dans de nombreuses régions du Darfour ont impacté négativement la disponibilité des ressources alimentaires.

Pour venir à bout de cette situation déplorable d’insécurité alimentaire, la FAO et le PAM appellent à une action urgente, notamment à une augmentation des financements pour préserver les vies humaines et éviter une crise alimentaire imminente au Darfour occidental.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »