Accueil / A la Une / Le jour où Mark Zuckerberg a décliné l’offre de rachat de Facebook à 1 milliard de dollars

Le jour où Mark Zuckerberg a décliné l’offre de rachat de Facebook à 1 milliard de dollars

Partagez ceci :

Alors âgé 22 ans en 2006, Yahoo propose à Mark Zuckerberg de lui racheter sa startup Facebook pour la bagatelle de 1 milliard de dollars. Une offre, bien que très alléchante, a été refusée par le patron du réseau social. Quinze années plus tard, plus personne ne peut se passer de Facebook. Et Zuckerberg a une fortune personnelle estimée à plus de 129 milliards de dollars. 

Ce jour-là, Marc Zuckerberg a marqué les esprits. Il convoque son Conseil d’administration pour leur faire part de l’offre d’achat de Yahoo.

Alors que les investisseurs étaient convaincus qu’il fallait vendre et se partager les 1 milliard de dollars, Zuckerberg est entré dans la salle de réunion, regarde tout le monde et dit:

« Il me semble évident que nous n’allons pas vendre maintenant ».

Peter Thiel, le co-fondateur de PayPal était membre du Conseil d’administration à l’époque.

Il lui répondit : « On doit tout de même en discuter Zuck. 1 milliard de dollars représente beaucoup d’argent. Imagine tout ce que tu pourrais faire avec cet argent”.

Mais Mark Zuckerberg sûr de lui répliqua calmement :  » Je ne sais pas ce que je ferais avec cet argent. Je commencerais probablement un autre réseau social. Yahoo n’a pas une idée précise de ce que sera le futur. « 

Malgré les insistances des investisseurs, le jeune visionnaire refusa l’offre d’achat de Yahoo.

Il était convaincu qu’il pouvait créer quelque chose de plus grand.

Morale de l’histoire…

Pour créer une entreprise qui va changer le monde, il faut avoir une vision et s’y tenir coûte que coûte.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »