Accueil / A la Une / Le Mali serait-t-il endetté vis-à-vis de Wagner ?

Le Mali serait-t-il endetté vis-à-vis de Wagner ?

Partagez ceci :

Blacklisté auprès de la Cedeao, l’État malien peine à trouver des liquidités. Selon plusieurs sources, il éprouve des difficultés à honorer ses contrats avec la société privée russe, Wagner.

A en croire certaines indiscrétions, le gouvernement malien doit verser 10 millions de dollars par mois au groupe Wagner.

Soumis aux sanctions de la Cedeao, le gouvernement malien n’a plus d’autre choix que de se financer auprès des banques commerciales locales pour continuer à assurer ses frais de fonctionnement.

Il a ainsi demandé plusieurs prêts à différents établissements dont il est actionnaire : la Banque de développement du Mali (BDM), la Banque malienne de solidarité (BMS) ou encore la Banque nationale de développement agricole (BNDA).

Reste à savoir jusqu’à quand elles pourront fournir ces avances de trésorerie.

A noter que la présence du groupe paramilitaire russe Wagner confirme la volonté des autorités maliennes de chercher une victoire militaire contre les jihadistes.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »