Home / A la Une / Le président rwandais se fait l’avocat des pays en développement

Le président rwandais se fait l’avocat des pays en développement

Partagez ceci :

Suite aux conséquences de la pandémie de Covid-19 sur l’économie des pays en voie de développement, il pourrait y avoir un risque d’élargissement de l’écart entre les pays du tiers monde et les pays riches.

« La reprise après la pandémie du Covid-19 dépend d’un espace budgétaire. Cependant, il existe une ligne de démarcation nette dans le monde d’aujourd’hui », indique le président rwandais Paul Kagame à l’occasion du sommet sur l’architecture de la dette internationale et la liquidité tenu ce 30 mars à Lomé.

Pour lui, « sans mesures correctives, cette divergence enracinera un ordre mondial profondément inégal dans lequel les pauvres n’ont aucune chance de se rattraper ».

Cette alerte de Paul Kagame intervient après sa dénonciation de l’inégalité dans la distribution du vaccin contre le Covid-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »