Le président somalien renonce à sa nationalité américaine

Partagez ceci :

Mohamed Abdullahi Mohamed alias « Farmajo », l’actuel président de la Somalie a officiellement renoncé à sa citoyenneté américaine, a annoncé jeudi la présidence sans pour autant fournir d’explication.

«La Constitution provisoire somalienne autorise les citoyens somaliens à détenir deux passeports. Cependant, le président a volontairement débuté le processus de renoncement à sa deuxième citoyenneté après son élection comme président», a indiqué un communiqué de la présidence somalienne. qu’il .

«Ce processus s’est achevé aujourd’hui», a poursuit le communiqué qui conclut: «Nous vous informons officiellement que le président a renoncé à sa deuxième citoyenneté, celle des États-unis. La tâche a été longue et a impliqué des experts juridiques des départements naturalisation américain et somalien».

Élu président en février 2017, cet ancien Premier ministre avait acquis la nationalité américaine pendant ses études aux États-Unis après la guerre civile de 1991.

« Je suis fier de servir mon peuple et je crois toujours en son potentiel pour reconstruire cette nation. Je ne suis ni découragé par notre passé, ni découragé par l’énormité de la tâche qui nous attend. Je continuerai à servir honnêtement mon peuple en ayant la ferme conviction que le vrai pouvoir repose sur le peuple », a déclaré le président sur Twitter après la publication de la déclaration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *