Accueil / Artiste / Le rappeur franco-camerounais Pit Baccardi organise un salon des industries musicales d’Afrique francophone à Abidjan

Le rappeur franco-camerounais Pit Baccardi organise un salon des industries musicales d’Afrique francophone à Abidjan

Partagez ceci :

L’événement qui se tient  du 17 et 18 novembre prochain à l’hôtel-Ivoire d’Abidjan, espère répondre aux problématiques prioritaires du marché musical en Afrique, à commencer par la digitalisation.

Toujours ambitieux, le rappeur franco-camerounais Pit Baccardi co-organise, le Salon des industries musicales d’Afrique francophone (SIMA). L’événement  se tiendra les 17 et 18 novembre prochain à l’hôtel-Ivoire d’Abidjan. La rencontre qui va réunir un panel important des acteurs de l’industrie musicale tels que   (producteurs, éditeurs, artistes, juristes…), espère répondre aux problématiques prioritaires du marché musical en Afrique, à commencer par la digitalisation.

Celui qui a d’abord fait une réputation dans l’Hexagone dans les années 1990-2000.veut porter son soutien aux artistes en pérennisant le Sima et en structurant le statut d’artiste en local « Il y a quelque chose qui relevait de la peur d’oser qui s’est libéré à ce moment-là. On a prouvé que les artistes locaux pouvaient avoir le même rayonnement qu’un groupe européen. On a créé ensemble une dynamique, et ce mouvement fait qu’aujourd’hui on peut avoir des structures comme Trace, qui ouvre une filiale au Cameroun, après s’être implanté en RDC. Je peux me vanter d’avoir contribué, à ma petite échelle, à la création d’une scène ».

L’événement verra également la présence des acteurs de l’industrie musicale comme Olivier Laouchez, PDG de Trace,  Elvis Adidiema, directeur général de Sony Music Afrique francophone, et Benjamin Ifrah, responsable de la distribution des musiques urbaines chez Believe.

Essama Aloubou




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »