Home / Culture / Le « Reggae » intègre le patrimoine culturel de l’Unesco

Le « Reggae » intègre le patrimoine culturel de l’Unesco

Partagez ceci :

Le peuple jamaïcain est en pleine euphorie ce 29 novembre. Et pour cause, la musique reggae de la Jamaïque a été inscrite au patrimoine culturel de l’UNESCO. Tel que relayé par l’AFP, le reggae a été inscrit sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité par un comité qui s’est réuni à Port-Louis.

Le rêve de Bob Marley, l’un des promoteurs de ce genre musical se réalise. Très souvent lié au mouvement « Rastafari » qui aussi est né en Jamaïque, le reggae a émergé dans les années 1960. Le mouvement a gagné l’international avec les tubes l’icône de la musique Bob Marley qui tira sa révérence en 1981.

Une perte qui a fait émerger d’autres artistes adeptes du reggae. En Afrique, le reggae est plus engagé avec des artistes tels que : Alpha Blondy, Tiken Jah Fakoly pour ne citer que ceux là.

A l’UNESCO, il faille une distinction pour « la contribution » de cette musique à la prise de conscience internationale « sur les questions d’injustice, de résistance, d’amour et d’humanité ». L’instance n’a pas oublié de rendre hommage Bob Marley.

Il faut souligner que dans bien de pays notamment au Zimbabwe où l’artiste était engagé dans la quête de l’indépendance, les souvenir restent encore vive. Une statue serait d’ailleurs érigée en son honneur au stade Rufaro à Harare.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »