Accueil / A la Une / Le Rwanda utilise-t-il le logiciel Pegasus pour espionnage ?

Le Rwanda utilise-t-il le logiciel Pegasus pour espionnage ?

Partagez ceci :

Une enquête menée par un consortium de 17 médias internationaux du réseau Forbidden Stories et l’ONG Amnesty International révèle que les autorités rwandaises utiliseraient le logiciel Pegasus de la société israélienne NSO Group pour espionner la fille de l’opposant Paul Rusesabagina, Carine Kanimba. En réponse, le Rwanda nie toute implication dans ce scandale.

Ce logiciel espion qui peut s’introduire dans un smartphone permet de récupérer les messages, photos, contacts et même d’écouter les appels. Selon les enquêteurs, des dizaines d’autres opposants et des personnalités politiques congolais et Angolais seraient également espionnés.

Le ministre rwandais des Affaires étrangères affirme en revanche que le Rwanda n’utilise pas le logiciel Pegasus et dément l’espionnage du téléphone de Carine Kanimba ou d’éventuels militants, journalistes, avocats, personnalités politiques ou autres.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »