Home / A la Une / « Le vaccin AstraZeneca provoque des réactions très violentes », insiste Prof. Didier Raoult

« Le vaccin AstraZeneca provoque des réactions très violentes », insiste Prof. Didier Raoult

Partagez ceci :

La polémique continue d’enfler autour du vaccin AstraZeneca. Après les cas de coagulation qui ont été mis en doute, il semble que les effets du vaccin ne sont pas tous connus. C’est ainsi que le Professeur Didier Raoult a choisi de se prononcer une fois encore sur le vaccin mais aussi sur la pandémie qui a déjà causé près de 100 000 morts en France.

Le prof explique n’avoir pas de jugement de valeur à porter sur la campagne de vaccination en cours malgré que tout se passe dans la précipitation. Il préfère se concentrer sur les réalités du terrain, ce qui se passe en termes d’effets secondaires.

« Nous voyons des choses qui sont inattendues. En tout cas, selon moi, avec le vaccin AstraZeneca, il y a des réactions très violentes, particulièrement chez les jeunes. Chez les jeunes, il y a une proportion incroyablement fréquente de gens qui ont 40° de fièvre et qui sont KO pendant 3 jours. Ce sont des réactions que l’on n’a pas l’habitude de voir avec les vaccins », a-t-il fait savoir.

Le prof Raoult fait remarquer qu’il y a des phénomènes nouveaux notamment l’apparition de variants dont certains sont dus à l’élevage de visons en France.

Tout cela ne fait que compliquer la tâche aux médecins. Il faudra du temps selon Didier Raoult pour évaluer le nombre de morts et voir s’il y a baisse ou non.

Il dénonce par la même occasion une certaine rétention d’informations suite aux différentes études faites sur le virus.

« J’ai été très choqué que les données des essais thérapeutiques dirigés par l’Inserm ne soient pas disponibles. Il a fallu 3 mois supplémentaires pour pouvoir simplement regarder les données. C’est très choquant », avoue le professeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »