Accueil / A la Une / Législatives en Côte d’Ivoire : 1500 candidatures pour 255 sièges
législatives-CI

Législatives en Côte d’Ivoire : 1500 candidatures pour 255 sièges

Partagez ceci :

Les élections législatives en Côte d’Ivoire s’annoncent indécises. D’autant plus que quatre mois après la présidentielle, boycottée par la quasi-totalité de l’opposition, et qui a vu Alassane Ouattara obtenir un troisième mandat controversé, cette dernière a choisi de redescendre dans l’arène électorale, et même de participer massivement. Ainsi, les électeurs auront le choix entre près de 1 500 candidatures validées par la Commission électorale, pour conquérir les 255 sièges de l’Assemblée.

Dans les starting-blocks, l’on retrouve le PDCI, l’ex-parti unique, est bien là, tout comme le FPI-légal, le COJEP, l’UDPCI, et de multiples indépendants…

Et pour la première fois depuis la crise post-électorale de 2010-2011, ceux qu’on appelle les FPI-GOR, les « Gbagbo ou rien », sous les couleurs de la plate-forme EDS, sont également en lice.

Le sociologue Fahiraman Rodrigue Koné estime que quatre mois après avoir boudé la présidentielle, les opposants ont changé de stratégie après avoir acté leur échec.

« La stratégie de la chaise vide a finalement montré qu’il y avait beaucoup plus de conséquences à ne pas participer aux élections. Donc, il est très important pour les opposants de continuer à se repositionner, au risque de perdre la réalité du terrain et également à diminuer ses forces dans le jeu de pouvoir avec le RHDP ».

A noter que la campagne officielle pour ces élections législatives de samedi 6 mars, prend fin ce jeudi soir.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »