Accueil / A la Une / Législatives en France : pour éviter un crash, Éric Zemmour « courtise » Marine Le Pen

Législatives en France : pour éviter un crash, Éric Zemmour « courtise » Marine Le Pen

Partagez ceci :

C’est une volte-face spectaculaire. Quelques heures après avoir taclé la « 8è défaite » de Marine Le Pen à la présidentielle du 24 avril dernier, Éric Zemmour a publié une série de tweets au goût de miel à l’endroit de cette dernière. Mais qui demeurent sans réponses.

« Marine Le Pen, en acceptant la main que je vous tends, vous avez l’occasion de mettre fin au cordon sanitaire qui stérilise les chances du camp national depuis 40 ans. Saisissez-la, pas pour nous, pour la France. Faisons-le. Ensemble ».

Voilà la petite annonce qu’Éric Zemmour a pu envoyer à Marine Le Pen.

Si elle était sa rivale pendant la campagne, il a désormais besoin d’elle pour s’assurer des victoires aux législatives. Mais ce n’est pas gagné.

L’ancien candidat de Reconquête propose un rendez-vous à Marine Le Pen pour former une coalition.

Mais visiblement Marine Le Pen est bien décidée à régner sans partage à l’extrême droite.

Avec ses 7% au premier tour de la présidentielle, Eric Zemmour a une chance de l’emporter dans seulement trois circonscriptions parisiennes.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »