Umalis Group
Home / A la Une / L’Égypte accuse l’ONU de vouloir « politiser » la mort de Morsi ?
epa07654288 (FILE) - Egyptian President Mohamed Morsi during a meeting in Cairo, Egypt, 08 July 2012 (reissued 17 June 2019). Reports state Morsi died on 17 June 2019 during a trial session in an espionage case. EPA/KHALED ELFIQI (MaxPPP TagID: epalivefour127122.jpg) [Photo via MaxPPP]

L’Égypte accuse l’ONU de vouloir « politiser » la mort de Morsi ?

Partagez ceci :

L’Égypte a accusé mercredi l’ONU de vouloir “politiser” la mort de Mohamed Morsi, renseigne l’AFP. Ceci en réaction à la demande par le bureau des droits de l’Homme des Nations unies qui, lundi, a demandé une enquête “minutieuse et indépendante” sur le décès de l’ancien président islamiste.

A en croire notre source, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Ahmed Hafez, à travers un communiqué, a dénoncé “dans les termes les plus vifs” la demande onusienne après la mort en plein tribunal de l’ex-président. Selon Ahmed Hafez, cette demande n’est rien d’autre qu’une “tentative délibérée pour politiser un cas de décès naturel”.

Hommage à l‘étranger ! En Turquie, le gouvernement soutient les Frères musulmans et des milliers de personnes ont participé à Istanbul à une prière collective à la mémoire de Morsi.

L’agence rapporte que la veille, le président turc Recep Tayyip Erdogan l’avait qualifié de “martyr”. L‘émir du Qatar, cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani, exprimant lui “sa profonde tristesse” et l’Iran regrettant “une mort malheureuse”.

Issu de la confrérie des Frères musulmans, cette dernière interdite en Égypte, Mohamed Morsi avait pourtant été le premier et seul président civil et démocratiquement élu du pays, après le Printemps arabe de 2011 qui avait poussé au départ le président Hosni Moubarak.

Mais dans un pays où l’opposition a été sévèrement réprimée, peu de gens commentaient ouvertement le décès de l’ex-chef d’Etat.

L’enterrement s’est déroulé mardi, dans le quartier cairote de Medinat Nasr bouclé par des policiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »